Astuces

5 conseils pour un intérieur sécurisé pour Bébé (et joli !)

La semaine dernière, j’ai eu l’honneur d’apparaître sur le célèbre site américain Apartment Therapy.

Pourquoi est-ce que je vous parle de ça ? Tout simplement parce que j’ai constaté que les photos de mon appartement ont suscité un vive intérêt, et notamment au sujet du « babyproofing », c’est-à-dire la sécurité de Bébé dans nos intérieurs.
Plusieurs personnes ont été choquées de voir qu’il y a des guirlandes lumineuses qui courent le long de mes rideaux, et qu’il y a certaines plantes à portée de main de mon petit Robin (est-ce que vos enfants mangent vos plantes vertes ? Car apparemment c’est le cas pour certains…).
Comme si rien n’était sécurisé chez nous, et que notre fils était en danger permanent.

Chacun élève son enfant comme il l’entend, mais certaines remarques m’ont donné envie de vous parler de mon expérience.

1. Hop, tout passe en hauteur !
Depuis que Robin se déplace, nous avons passé pas mal de choses en hauteur. Notamment tous les éléments de déco qui étaient posés au sol auparavant. Mais il reste toujours des choses qui sont à sa portée. Le tout, c’est de faire attention à ce sur quoi il pourrait tomber. Sur la table de chevet par exemple, il y a mes livres, des carnets et quelques bougies. Rien de dramatique. Mes stylos ont été mis dans une boite qui est elle-même mise en hauteur. Comme ça, je peux les garder à portée de main sans que Robin puisse y avoir accès.

En fait, JE choisi de lui laisser certaines choses à sa portée. Ainsi, il peut faire sa petite vie sans danger.

5-conseils-interieur-deco-securise-bebe-babyproofing-FrenchyFancy-3

2. On protège les prises électriques.
Le sujet qui fâche. Oui, à la maison, toutes les prises sont protégées (nous avons ce set, qui est d’ailleurs super pratique !) ; mais il reste forcément des prises qui sont utilisées, et qui sont faciles d’accès pour Bébé. Je parle notamment de ma petite lampe plume, et du lampadaire qui éclaire notre coin repas, sans parler des branchements pour la box et compagnie. Alors comment faire dans ces cas là, hein ? Il n’y a pas de solution miracle, mais à la maison, on essaye d’apprendre à notre fils qu’il ne peut pas tirer sur les câbles. Je ne vais pas enlever toutes les lampes de la maison (et nous priver d’internet accessoirement), personne ne fait ça. (En tout cas si vous le faites, je vous applaudis fortement !).

Mais le fait de lui expliquer les choses le responsabilise : il y a quelques mois, il adorait justement me débrancher certaines prises, et à force de lui expliquer que c’est dangereux, il a compris. Aujourd’hui, il ne s’y intéresse plus du tout !

5-conseils-interieur-deco-securise-bebe-babyproofing-FrenchyFancy-4

3. On « pense Bébé ».
S’il y a  bien une chose que j’ai appris lors de mes cours de préparation à la naissance, c’est de « penser Bébé ». Vous vous dites : « mais qu’est ce qu’elle me sort celle-là ? Elle est dingue ! ». Encore une fois, chacun fait comme il veut, mais nous à la maison ça nous convient et ça marche très bien comme ça.
Robin veut être en cuisine avec nous ? Aucun problème, parmi les meubles bas, il a 3 tiroirs qui lui sont consacrés. 3 tiroirs rien que pour lui, avec ses petits jouets mais pas que ! On y a mis des choses qui ne casse pas (boites en plastique etc) et qui lui permettent de « jouer au grand ». Pour la petite anecdote, dans un des tiroirs, il y a même… Des pommes de terre. Oui, oui, Robin A-DORE jouer avec des pommes de terre alors pourquoi l’en priver ?

Nous pensons que si nous donnons un peu de notre espace (comprendre : de l’espace qui n’est pas idéalement pour Bébé) à notre fils, il apprendra à se responsabiliser tout en s’épanouissant. Mettre une barrière à la cuisine c’est bien, mais si un jour elle reste ouverte par mégarde, que va t-il se passer ? Je ne dis pas que Robin n’aura jamais envie d’aller fouiller dans un autre placard un jour, attention. Je dis simplement qu’il a l’occasion de se familiariser avec la cuisine, avec nous, et en sécurité.

5-conseils-interieur-deco-securise-bebe-babyproofing-FrenchyFancy-5

4. Bébé à besoin de meubles à sa taille.
Un fauteuil pour enfant, c’est tellement joli. Mais c’est aussi bon pour le développement et la sécurité de Bébé. Pourquoi ? Simplement parce qu’au moment où il développe sa motricité, il peut s’attaquer à des choses qui sont à sa taille. Depuis quelques semaines, Robin a appris à utiliser son petit fauteuil Acapulco. Il sait y monter, s’y assoir, et y descendre. Il sait aussi très bien comment se mettre debout dessus (arg !) et depuis quelques jours même, il l’utilise pour se hisser sur la table basse (arg, arg !!).
Mais pour moi l’important, c’est qu’il apprenne déjà avec des éléments pas trop hauts. L’ascension de son fauteuil lui aura valu quelques chutes, mais moins violentes que si c’était avec notre canapé. Mon opinion : quand il apprendra à grimper sur ce dernier, il aura pris beaucoup plus d’assurance et il y arrivera rapidement et sans tomber.

5-conseils-interieur-deco-securise-bebe-babyproofing-FrenchyFancy-1

5. Les protèges meubles sont nos alliés.
Un an avant que je tombe enceinte, nous voulions changer de table basse. Notre choix s’est porté sur une table ronde : déjà parce qu’elle nous a tapé dans l’oeil ; mais nous étions ensuite très contents de nous dire qu’elle serait bien plus adaptée pour l’arrivée d’un bébé, plutôt qu’avec une table rectangulaire.
Attention, je ne dis pas que vous devez changer de mobilier si vous souhaitez avoir un enfant ! Je dis simplement que cela peut avoir une certaine influence, en tout cas, cela en a eu une sur nous et nos choix ( à l’époque, je voulais aussi un canapé blanc ahah !).

Tout ça pour dire, que vous pouvez / devez vous adapter. Votre table basse possède des coins dangereux ? Trouvez des protèges coins, assez neutres de préférence si vous souhaitez que ça passe inaperçus. On pensera aussi à bloquer les tiroirs et les portes des meubles.

5-conseils-interieur-deco-securise-bebe-babyproofing-FrenchyFancy-6

Encore une fois : ces principes me correspondent, ce ne sont pas des règles universelles ! Cette façon de vivre dans notre appartement tous les 3 nous convient. J’ai fais des choix pour l’éducation de mon fils et je ne juge pas les personnes qui veulent ôter toutes leurs plantes vertes et mettre des barrières dans leur cuisine.

Mais si vous avez d’autres tips à partager, n’hésitez pas, ça m’intéresse !

Vous aimerez aussi…

9 Commentaires

  • Répondre
    normabettywallace
    18 novembre 2016 à 10 h 41 min

    Je me suis complètement reconnu dans ton article! Nous n’avons rien modifié dans notre appartement depuis que ma fille sait marcher, nous veillons juste à ce qu’elle ne touche pas certaines choses et à force de lui répéter de ne pas toucher à la guitare de papa ou que les prises électriques sont dangereuses, elle semble ne plus y prêter attention. Même technique dans la cuisine, elle a tiroir avec ces petites accessoires et elle ne touche à rien d’autre. Après chacun fait comme il veut et peut…. ;)

    • Répondre
      Céline
      20 novembre 2016 à 15 h 12 min

      Oui c’est sur que chaque personne choisie comment éduquer son enfant. Mais ce qui m’a le plus « fait bizarre » c’est qu’aux US, ils avaient l’air choqués de découvrir notre façon de faire à la française ! Et je ne pensais pas qu’il y avait une telle différence de culture :)

  • Répondre
    Mathilde
    18 novembre 2016 à 11 h 51 min

    Merci pour cet article intéressant et pour ces petites choses personnelles que tu nous partage ! Il y a de bons conseils et c’est plaisant de savoir qu’il est possible de concilier déco et bébé, même si je n’en doutais pas. Il suffit en effet de s’adapter constamment :)

    • Répondre
      Céline
      20 novembre 2016 à 15 h 10 min

      Oui c’est ça, il faut s’adapter à chaque période de leur évolution ! Merci en tout cas pour tes gentils mots <3

  • Répondre
    Carine
    18 novembre 2016 à 16 h 29 min

    C’est aussi ma conception pour l’éducation des enfants. Pour mes 3 enfants je ne déplore pour le moment pas d’accident :) Je trouve que c’est important de les responsabiliser dès le plus jeune âge.

    • Répondre
      Céline
      20 novembre 2016 à 15 h 09 min

      Héhé et toi avec 3 enfants tu as encore plus de recul que moi, donc ça me donne vraiment envie de continuer sur cette lancée :)

  • Répondre
    Marie P.
    19 novembre 2016 à 13 h 10 min

    Hi hi … les gens sont toujours tres fort pour donner des conseils sur la sécurité des B.B. !!!
    Perso j’avais fait comme toi : mise en hauteur de ce qu’on voulait préserver ou trop dangereux, pour le reste on partait du principe que BB doit aussi faire ses expériences … résultat il s’est tapé une fois le front contre la table basse et après il a compris qu’il fallait faire attention.
    Pour les plantes : après avoir arraché quelques feuilles les larmes de maman ont du lui montrer qu’il ne fallait pas recommencer !
    Bref, l’essentiel est d’être en accord avec soi !
    Moi j’aime beaucoup quand tu nous montres les nouveautés chez vous et jamais rien ne m’a choqué !

    • Répondre
      Céline
      20 novembre 2016 à 15 h 06 min

      Merci pour ton avis ! Je suis contente de voir que je ne suis pas seule à penser comme ça. Et puis, ce qui me rassure le plus, c’est de voir que mon Robin est très heureux et éveillé même si nos techniques ne sont pas approuvées par tout le monde ;)

  • Répondre
    christelle
    21 novembre 2016 à 19 h 44 min

    Ce qui est surtout sidérant c’est de voir où les américains placent leur crainte pour leur progéniture : ils mangent n’importe quoi, sont les plus gros pollueurs… et je ne vous parle pas des armes à feu à la disposition de n’importe qui, enfants y compris….mais ils ont raison manger une feuille de ficus, peut s’avérer très allergisant !

  • Laisser un commentaire

    5 idées pour utiliser les huiles essentielles à la maison