Inspirations

Paris Déco Off #1 : Chez Houlès

Comme je vous le disais ici, j’ai été invitée avec quelques blogueuses à participer au Paris Déco Off samedi dernier. La semaine sera donc ponctuée de plusieurs articles, retraçant tous les showroom que j’ai pu visiter à l’occasion.

Mais tout d’abord, Paris Déco Off c’est quoi exactement ? C’est un évènement qui a lieu à Paris depuis 4 ans déjà. Il permet aux particuliers de visiter les showrooms de grands Créateurs de la décoration afin de faire découvrir ces talents et ces savoir faire à la française tellement enviés par nos voisins étrangers. Il est vrai que nous avons beaucoup de chance car la France est représentative de l’artisanat et de l’Art de vivre, mais malheureusement nous ne savons pas en profiter ! Souvent considérés comme prestigieux, cet évènement vise également à démocratiser le travail de ces créateurs. A l’heure où beaucoup d’entre nous achètent leurs rideaux dans la grande distribution, ces créateurs tentent de montrer que leurs produits ne sont pas exclusivement réservés aux personnes aisées.

C’est le principe du consommer moins, mais consommer mieux : investir dans une belle pièce qui a du caractère au lieu d’un objet banal trouvé dans la grande distribution et que tout le monde a chez soi. Vous n’allez pas uniquement investir dans un objet, vous allez investir dans une recherche, un savoir-faire, un talent particulier qui fera que finalement cet objet, est presque un objet d’art ! 

Cette série d’articles commence donc avec la maison Houlès, tout d’abord spécialisée dans la passementerie, puis dans le tissu d’ameublement, la tringlerie et les fournitures pour tapissiers.

Créée en 1928, la maison Houlès est aujourd’hui renommée dans le monde entier. En effet, la passementerie ou l’art de sublimer un objet, est un incontournable de la décoration traditionnelle française. Vous savez, il s’agit des petits galons qui font le tour des coussins, des franges délicates qui pendent des rideaux ou encore des jolies embrasses les maintiennent accrochés.

Encore merci à Benoit Cordonnier pour son accueil ! C’est avec passion en enthousiasme qu’il nous a présenté la maison et les collections. Une très belle rencontre !

Chez Houlès, des couleurs par milliers

Avec deux nouvelles collections qui sortent chaque année en janvier et septembre, ainsi que quelques collections niches sur des thèmes bien précis de temps temps, Houlès c’est aussi 50 collections de tissus45 collections de passementerie30 collections de tringlerie. De quoi trouver son bonheur ! Certes il y a des modèles très classiques, mais il y a aussi de quoi charmer les amoureux du contemporain d’autant plus que les couleurs sont totalement dans la tendance !

Je pense notamment au fauteuil médaillon de la photo ci-dessus : dossier et assise en tissu jaune et boiserie en laque noire. A coup sûr, ce fauteuil n’a rien à faire dans un intérieur classique !

Chez Houlès, des couleurs par milliers

 Rideau jaune

Des belles couleurs naturelles… J’adore !

 De la passementerie aux couleurs naturelles

  Chez Houlès, des couleurs par milliers

 Chez Houlès, des couleurs par milliers

Des clous de tapissiers par milliers !

 Des clous de tapissier

Cette embrasse est la grande sœur des 52 exemplaires qui se trouvent sur le somptueux rideau du théâtre Bolchoï en Russie. En effet, Houlès s’est vu offrir cette réalisation, ainsi que les 6 000 brins de la frange du rideau. Quel travail ! Il faut savoir que ce type d’objet est travaillé à la main autour d’un moule en bois !

 L'embrasse de rideau du théâtre Bolchoï en Russie
Crédits photos : Céline Alata pour FrenchyFancy

Vous aimerez aussi…

5 Commentaires

  • Répondre
    Laminutedeco - Isa
    23 janvier 2013 à 8 h 09 min

    Pendant longtemps, j’ai eu un pompon Houlès accroché à mon porte-clés. J’adorais le caresser tellement il était doux. C’est vraiment une belle marque, et une belle boutique.

  • Répondre
    Regards Maisons
    23 janvier 2013 à 9 h 22 min

    les couleurs de tes photos sont magiques. 

  • Répondre
    Laurence Piccinin
    23 janvier 2013 à 19 h 16 min

    l

  • Répondre
    Laurence Piccinin
    23 janvier 2013 à 19 h 17 min

    Joli reportage, j’adore Houlés je travaille avec eux depuis des années et franchement c’est que du bonheur

  • Répondre
    Peter
    24 janvier 2013 à 13 h 15 min

    Encore chapeau pour les photos, elles sont magnifique. J’ai vraiment apprécié la visite et l’accueil que l’on a reçu dans cette maison. 

  • Laisser un commentaire

    Du Noir, du Noir, du Noir !