Rencontre avec Rémy Allamand, artiste sculpteur à Bordeaux

Il y a ces oeuvres qui attirent notre regard et nous captivent. Celles qui arrivent à nous toucher, sans que l’on puisse expliquer pourquoi. Rencontre avec Rémy Allamand, un artiste bordelais qui nous offre un nouveau regard sur la décoration d’intérieur.

Des tableaux comme des sculptures

Il y a un an, lorsque nous sommes arrivés à Bordeaux, j’étais impatiente de découvrir certaines boutiques de déco. Un véritable vent de fraîcheur après toutes ces années à arpenter les mêmes enseignes parisiennes (que j’adore toujours autant, soit dit en passant !).

Cela faisait pas mal de temps que je suivais les actualités de la boutique ph7 sur Instagram et lors de ma première virée bordelaise, j’ai enfin pu franchir les portes de cet univers si riche et si fort en personnalité. Et c’est ici que j’ai découvert le travail de Rémy Allamand. Moi qui suis amoureuse des différentes tonalités de noir et de blanc, qui aime la texture et la matière, je ne pouvais qu’aimer ses oeuvres, entre tableaux et sculptures.

Aujourd’hui donc, je laisse la parole à Rémy, qui a gentiment accepté de nous parler de son travail.


Peux-tu te présenter et nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

Je m’appelle Rémy Allamand, je suis un artiste bordelais qui expérimente les formes et les textures. Je travaille principalement le plâtre, l’argile et la chaux de manière sculpturale. J’ai un parcours atypique, d’abord secouriste, puis une école de formation de danse avant de basculer dans le mannequinat et la mode. Après plusieurs années à voir défiler beaucoup de créativité devant moi, j’ai quitté Paris pour revenir vivre dans mon lieu d’enfance afin d’explorer ma propre créativité.

Quelles sont tes inspirations ?

Principalement mon lieu de vie. J’aime ma région et j’ai à coeur de la mettre en lumière. Les paysages et textures de la côte sud ouest me fascinent. La question du temps qui passe et l’effet qu’il produit sur les objets. Les éléments naturels comme la mer qui altère la roche. Mais également l’ailleurs, mes origines asiatiques … Les matériaux anciens et les techniques d’un autre temps. L’architecture, les petits détails sur les façades, les murs etc. Je puise dans tout ce qui m’entoure et dans mon héritage.

Est-ce qu’on les retrouve dans la façon dont tu décores ton intérieur ?

Oui absolument. J’aime les intérieurs unis, les tonalités sourdes, les pièces qui ont une histoire. Les mélanges de textures, pièces brutes et contemporaines. L’équilibre avec du caractère. On y retrouve du mobilier ancien chinois noir, des pièces d’Ethiopie, de la céramique brute, dans les mêmes tons que mes pièces. Chaque oeuvre que je réalise est conçue dans et à partir de cet univers. C’est comme un écrin. Tout ce que je fais termine à un moment donné accroché chez moi avant de continuer sa vie ailleurs. C’est comme une étape de validation.

Comment est né ce projet, ton premier tableau ?

Mon premier tableau fut un de ma série Ecorces en blanc offert à l’homme qui partage ma vie. D’ailleurs c’est notre rencontre qui a réveillé toute cette envie de créer. Il m’a poussé à me lancer, à explorer toutes les idées qui me venaient. Toile après toile j’ai affiné mes choix et j’ai défini clairement mon univers. Suite à ça, la boutique pH7 m’a fait confiance, de là est née une belle collaboration. Les garçons m’ont donné la chance d’exposer et tout a commencé. Aujourd’hui j’ai plusieurs projets et un nouveau lieu d’exposition à Paris, Galerie Pradier Jeauneau.

Pourquoi travailler uniquement le noir et le blanc ? Est-ce que tu crois que la couleur pourra avoir sa place dans ton travail un jour ?

J’aime ces tons, le noir, le blanc, les sensations qu’ils procurent. C’est apaisant et puissant à la fois. Je travaille principalement le noir qui est pour moi lumineux, fort et enveloppant. J’essaie de créer des oeuvres pérennes et ces tons on ne peut pas s’en lasser, c’est intemporel. Je propose déjà des variations couleur sable ou terre. Je ne connais pas l’avenir mais je pense que ça n’ira pas plus loin que ces tons là avec lesquels je me sens le mieux.

Si vous aimez l’univers de Rémy, n’hésitez pas à consulter son site https://remyallamand.com/ pour suivre ses actualités.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi :
Total
3
Share